Résumé de l'oeuvre

             

Choix de la nouvelle L’invasion allemande vue par un enfant, Jean Girard, parue dans La Racontotte, n°68, 01-04-2003. p 36-46.

 

              

          Le 17 juin 1940, les habitants de Novillars (25) voient l’apparition de voitures blindées allemandes. Un petit garçon (le narrateur dont on ne connaît jamais le nom) les observe depuis le perron de sa grand-mère. L’inquiétude démarre lorsque sa sœur tarde à revenir de la boulangerie de Roche. Même si la jeune fille revient avec plus de peur que de mal, la tension des habitants de ce petit village reste palpable. Viennent les chars étrangers. Les soldats allemands expriment leur joie et leur enthousiasme avec des chants et des cris laissant la population médusée. Les villageois se rassemblent, et à leur grande surprise, un soldat allemand qui parle très bien français leur demande très poliment  un renseignement... Ce n'est que quelques jours plus tard, lorsque des convois passent, dévoilant des soldats français en pleine débandade que les villageois apprennent que l’armistice a été signée par le maréchal Pétain. Ils en sont heureux. Un sentiment de convivialité se développe et une entente avec les soldats allemands s’installe. Mais elle ne durera pas, comme le laisse suggérer l’auteur à la dernière phrase : « Il en sera différemment quatre ans plus tard pour son départ : moral bas, en pleine retraite, harcelée par la Résistance, elle [l'armée allemande] se montrera nettement plus agressive. »