Les Plaques Commémoratives

               Vous êtes vous déjà arrêtés dans la rue pour lire une plaque en l’honneur de quelqu’un ? Si oui, vous avez lu une plaque commémorative. Mais qu’est-ce que c’est ?

                Selon le dictionnaire Larousse ©, « commémoratif » désigne quelque chose qui « rappelle le souvenir de quelqu'un, d'un événement ». Une plaque commémorative sert donc à raviver la mémoire de ceux qui la regarde.

 

Leur but est donc de perpétuer le souvenir d'un évènement sur le lieu où il est survenu :

-          naissance, vie ou décès d'une personne célèbre ;

-          action d'éclat, fait d'armes ;

-          commémoration, inauguration ;

-          meurtres ou massacres de personnes.

 

           Elle peut également rappeler brièvement, non pas un évènement, mais l'histoire du lieu devant lequel elle est apposée ; dans ce cas elle joue un rôle de mémoire patrimoniale.

 

           Elles sont situées dans des lieux publics, apposées sur un monument, une façade bien en vue, une fontaine, ou à l'intérieur d'une église. Visibles au quotidien et par tous, elles peuvent revêtir différentes formes : un mémorial, une simple plaque, ou encore une plaque au nom d’une rue. Elles sont souvent faite en hommage aux grands soldats de la Seconde Guerre Mondiale, la plupart du temps Franc-Comtois, ou encore à un maquis Franc-Comtois.

 

           Elles aident donc à former la mémoire collective de la région, mais aussi de tout un pays par un procédé d’indentification aux personnages honorés par ces plaques. Le souvenir de la guerre, et des héros régionaux est transmis aux jeunes générations, qui voient aussi ces plaques.

 

Voici quelques exemples de plaques :

Plaque commemorative maison d

Plaque apposée sur la facade de la maison d'arrêt de Besançon,  honorant les résistants du groupe Guy Mocquet

 

 

D'autres plaques sont visibles, dans le Jura, notamment :

 

P1110670

 La Borne au Lion, Crêt de Chalam, Ain, France (Copyright Alice Gentet)

 

P1110672

 

 

P1110673

 La Borne au Lion, Crêt de Chalam, Ain, France (Copyright Alice Gentet)

 

Nous pouvons remarquer que les noms de rues rendent souvent hommage à un personnage régional de cette guerre :

 

 P1110646

 Rue des Fusillés de la Résistance, BESANCON, en montant vers la Citadelle

Crédits : Alice Gentet

 

P1110657

Avenue du 8 Mai 1945, BESANCON

Crédits : Alice Gentet

 

P1110656

Plaque apposée, BESANCON, en l'honneur du député du Doubs, Léonel de Moustier, qui refusa l'armistice de 1940.

 

P1110653

Place Jean Cornet, BESANCON, en honneur à un commandant FFI.

 

P1110649

P1110647

"Aux Patriotes Fusillés à la Citadelle"

Plaque apposée devant le monument ci-dessus, rue des Fusillés de la Résistance, en montant vers la Citadelle, BESANCON

Crédits : Alice Gentet

 

 

×